L’art philosophique selon Héloïse

Dans un saladier bleu et blanc,

Versez l’incipit pétillant

Et l’élément perturbateur

Pour que la pâte change de couleur.

Incorporez pour qu’elle s’y mêle,

La narration traditionnelle

Du conte, et puis ajoutez-y

Un sachet de péripéties,

Une pincée de folie pure,

Et un bon kilo d’aventures.

Puis prenez pour tout mélanger

Une cuillère en bois d’imparfait.

Saupoudrez de passé simple

(…)

Extrayez la philosophie,

Faites-la fondre au bain-marie.

Sans arrêter de remuer,

Critiquez bien la société.

Ajoutez beaucoup d’ironie,

Des sarcasmes et une parodie.

Exagérez, atténuez,

Enumérez et démontrez.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s